Ma demeure, tout un coffret de route…

Ma Demeure

Cette fois c’est tout un coffret qui m’accompagnera sur la route dès le printemps prochain. Un autre de mes vieux-potes-en-chansons, Richard Séguin, vient de faire paraître une magnifique anthologie, Ma demeure.   Ce superbe coffret contient 50 de ses plus belles chansons sur trois CDs, un DVD où l’on retrouve l’intégral du concert De colère et d’espoir présenté aux Francofolies de Montréal en 2012 et quelques extras qui nous font découvrir la genèse de son dernier album original, Appalaches, et en bonus une plaquette biographique qui raconte et illustre avec beaucoup de photos les moments clés de sa carrière.  Très bel objet que ce cadeau que je me suis offert!

Quarante années de carrière, ça correspond aussi à l’essentiel de ma vie de jeune adulte jusqu’à maintenant, et en parcourant ce coffret, je me suis souvenu de quelques moments passés de ma propre vie qu’a accompagné l’oeuvre de cet artiste…

Mille neuf cent soixante-neuf, j’ai eu 14 ans à l’été et un premier emploi d’été.  À l’automne de cette année-là, j’ai utilisé mes quelques économies pour inviter ma mère à un spectacle des Cyniques au Palais Montclam.  En première partie, il y avait un jeune groupe musical inconnu pour nous qui s’appelait La Nouvelle Frontière et dont deux des membres étaient Richard et Marie-Claire Séguin.  Ce fut ma première croisée de chemin avec les Séguin.

Durant l’effervescence des années ’70, il était impossible de ne pas s’identifier à ce duo sympathique qui reflétait tellement bien les valeurs de l’époque qui s’exprimaient autour de groupes comme Beau Dommage, Harmonium et Les Séguin.  J’ai bien dû user deux disques vinyles de leur album culte Récolte de rêves.

Après l’éphémère duo avec Serge Fiori, Richard Séguin poursuivit sa carrière en solo et plusieurs de ses chansons ont continué à marquer le temps au fil de ma vie comme Journée d’Amérique, Double vie, Ici comme ailleurs, L’ange vagabond.  Puis est arrivé au début des années ’90 ce que je considère comme une de ses plus marquantes chansons pour moi, Sous les cheminées.  En 1992, j’étais en plein coeur de ma paternité avec mon fils qui venait d’avoir 2 ans et ma fille 6 ans.  Comme les premières années de la parentalité sont assez prenantes, je sortais moins et écoutais aussi moins de musique à cette époque.  À un moment donné, on a vraiment eu besoin de se faire plaisir et on est allé à la salle Albert-Rousseau voir et entendre son spectacle dans le cadre de sa tournée Aux portes du matin.  Ce fut littéralement un choc.  Je me souviens très bien à quel point j’avais été submergé d’émotions tout au long de ce magnifique spectacle qui avait d’ailleurs été couronné spectacle de l’année à l’ADISC cette année là.  J’avais redécouvert un artiste qui avait encore une fois su toucher profondément ma sensibilité.  Je l’en remercie encore.

Depuis, je n’ai pas toujours été de ses rendez-vous, mais quand j’ai vu dernièrement sur ARTV le spectacle aux Francofolies, cela a réveillé tant de souvenirs que j’ai couru acheter ce coffret que j’écoute et regarde en boucle depuis deux semaines.  J’ai même extrait les chansons du DVD afin de pouvoir l’écouter dans mon char et dans mon west l’été prochain.  L’interprétation à trois guitares est tout simplement époustouflante!

Alors je ne peux que vous le recommander chaudement si vous avez envie de retourner dans vos souvenirs à travers les plus belles chansons de ce vieux troubadour.

Hélas, j’ai tout de même quelques bémols à exprimer sur le coffret.  Je suis un peu déçu de ne pas y avoir trouvé les paroles des chansons et qu’il n’y ait pas non plus de légendes sous les photos.  Ma plus grosse déception est le fait qu’on n’ait pas produit un Blu-Ray plutôt qu’un DVD qui n’offre pas la qualité HD que j’avais appréciée à ARTV et c’est bien dommage!

Pis tiens donc, gâtez-vous un peu grâce à YouTube :

 

Publié dans Des propos, Musique, Vie personnelle | Tagué , | Un commentaire

Tiens, ma charte…

Tout l’automne, j’ai lu, écouté, réfléchi autour du débat sur la charte.  Les cheveux m’ont souvent dressé sur la tête en voyant toute la mauvaise foi exprimée principalement à cause des histoires de fois, justement.  Résultat, ben moi aussi j’ai une proposition.  Comme je ne suis pas particulièrement savant, elle sera surement jugée trop simplette par les grands fendeurs de cheveux en quatre qui ont exprimé leurs positions sur toutes les tribunes et surtout contre le projet du gouvernement Marois .  Tant pis, je l’exprime pareil!

CHARTE POUR L’ÉGALITÉ

 Article UN :

L’État du Québec prône l’égalité absolue entre les hommes et les femmes.

Article DEUX :

Afin d’assurer la neutralité totale de l’État devant tous les citoyens, toutes actions, manifestations, expressions verbales, matérielles, vestimentaires qui contreviennent à l’Article UN, que ce soit pour des raisons idéologiques, économiques, politiques, philosophiques, religieuses, culturelles, spirituelles, historiques, sociologiques sont proscrites et sans appel, dans l’exercice de toutes les activités relevant de l’État, et ce dans toutes ses ramifications statutaires et financières.

Article TROIS :

Vous pouvez remplacer hommes et femmes par toutes les races, orientations sexuelles, apparences corporelles, conditions physiques, statuts économiques et toutes autres conditions humaines ne résultant pas d’un choix, mais d’un état de fait obligé.

Article QUATRE :

Ce qui se passe dans la chambre à coucher de citoyens majeurs et consentants ne regarde pas l’État.

Publié dans Des propos | Tagué , , , | 2 Commentaires

CALENDRIER 2014…

Qui n’a pas besoin d’un calendrier près du bureau, dans la cuisine, au garage?

Voici ma proposition. Vous pouvez le télécharger pour vous en faire imprimer une copie si ça vous tente ou écrirez-moi et on s’arrangera. Bonne année 2014!

Cliquez la couverture ci-dessous pour voir le reste.

couverture calendrier 2014 N&B

Publié dans Des photos | Tagué | 4 Commentaires

Ma nouvelle chanson de route préférée… (AJOUT)

Je l’ai trouvé sur Roi de rien, le nouvel album de Michel Rivard qui vient de paraître. C’est un retour sur disque réussi pour mon vieux pote en chanson et il atteint son sommet de lui-même dans l’Avalanche (par ici les paroles), une chanson écrite pour un autre qu’il se réapproprie superbement.  J’y ai comme retrouvé le Sacripant des années 70, mais qui a pas mal vécu, dans une magnifique métaphore de la vie et de la route, avec ses sorties de routes et ses aller/retour vers l’avenir.  J’adore!

En cliquant l’image, vous verrez une version live de la chanson à la télé.

vers Avalanche michel rivard

Le reste de l’album m’a fait retrouver l’artiste que j’ai beaucoup écouté pendant les années de ma vie de jeune adulte.  On a un peu vieilli en même temps quoi!

(AJOUT)

Sachez donc que l’achat du nouvel album «Roi de rien» de Michel Rivard nous permet de télécharger une version acoustique de toutes les chansons de l’album + 2 inédites. Ça fait un vraiment bon 2 pour 1!   Ça devrait donner l’idée aux autres, parce que quant à moi la version acoustique est la meilleure, pour une interprétation plus intimiste.

Publié dans Des propos, Musique, vidéo, Vie personnelle | Tagué , , | 2 Commentaires