Un peu de cuisine…

Façon de parler de l’environnement technique dans lequel j’évolue.  Après avoir délaissé la photographie pendant plusieurs années, j’y suis revenu en faisant le saut dans le numérique.  Je suis resté fidèle à la marque de mes débuts en photo argentique et j’ai acheté un appareil Nikon D90 fourni avec un objectif zoom de 18-70mm.  J’en suis très satisfait, j’ai retrouvé avec plaisir tous les réglages possibles que j’avais avec mon ancien appareil Nikon FE en plus des nouvelles fonctionnalités que procure la photo numérique et que je n’ai pas encore fini de découvrir.

Côté lentille, il me manquait le point de vue que j’ai toujours préféré, celui que donne un objectif grand-angle.  Je me suis donc mis à magasiner en faisant des recherches sur internet où j’ai trouvé des rapports d’évaluation technique crédibles qui m’ont aidé faire mon choix et je me suis procuré un objectif Tokina 11-16mm.  J’adore cet objectif!  Ensuite c’est l’autre bout de la lorgnette qui me manquait et j’ai cherché un zoom qui irait un peu plus loin en longueur focale.  Encore après quelques recherches sur internet j’ai trouvé des outils comme celui-ci qui m’ont aidé à choisir le meilleur rapport qualité/prix et j’ai opté pour un objectif Sigma 18-250.  Avec ces deux zooms, j’ai retrouvé la gamme de longueurs focales (et même plus) que j’avais à l’époque avec mes quatre objectifs à focale fixe.

Après la prise de vue, il fallait gérer toutes ces images sur ordinateur.  D’emblée j’avoue, je suis un incorruptible utilisateur du Macintosh depuis 1986.  Restait plus qu’à choisir mon application et après quelques essais et recherches, j’ai choisi Adobe Lightroom.  Je me suis ensuite installé un poste de travail à mon goût.  J’ai troqué l’ordinateur de table pour un portable que je traine toujours avec moi quand je pars en west.  J’ai opté pour un 13" plus compact, mais dont l’écran est un peu petit pour le traitement des images, alors je me suis vraiment gâté et j’y ai branché un moniteur Apple Display 27".   J’en suis comblé et je ne m’ennuie plus du tout de la chambre noire où j’ai passé tant d’heures à l’époque de la photo argentique.

Pour l’apprentissage de Ligthroom, je voulais faire une démarche plus productive que essais/erreurs/comment-ça-marche-donc? et j’ai découvert un site français qui vend des tutoriels vraiment bien faits pour pas trop cher quand on surveille les offres de rabais.  Je vous recommande d’explorer Tuto.com, j’y ai trouvé une formation sur Lightroom qui m’a été très utile.  Ça consiste en une série de vidéos réalisés en capture d’écran, on est donc devant l’écran du formateur qui donne ses explications en voix hors champ, voyez un exemple ici.

Pour l’instant je n’imprime pas encore mes images.  À l’époque de la chambre noire, j’avais beaucoup de plaisirs et de satisfactions à faire mes tirages moi-même.  C’est comme ça que j’arrivais à contrôler tous les paramètres et à obtenir les résultats que je voulais.  De toute façon, c’était incontournable.  Il n’y avait pas d’autres moyens pour exposer ses photos que de les imprimer d’abord, peut importe le mode de diffusion subséquent.  Il y avait bien les diapositives, mais elles finissaient tout aussi souvent sur papier, les combos projecteurs/écrans n’étant pas très conviviaux ni très pratiques à transporter.  Tandis qu’aujourd’hui, l’impression n’est plus la finalité unique du travail photographique, le monde des écrans ayant envahi nos vies.  Il me restera donc à explorer l’univers des imprimantes photo, mais je n’en vois pas la nécessité en ce moment.

Voici mon petit coin où je m’amuse avec mes bebelles.  Je me suis installé proche du salon pour pouvoir écouter ma musique préférée en travaillant quand ça me tente.

Cette entrée, publiée dans Des propos, Technologie, Vie personnelle, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à Un peu de cuisine…

  1. Super ton choix d’objectif !
    Moi, j’ai un 12-24mm de Nikon et c’est cet objectif que jj’utilise à 80% du temps !!
    J’avais un objectif 17-35 de Tokina que j’aimais beaucoup avec mon F3, mais depuis que je suis passé au numérique, il n’était plus vraiment un wide-angle (facteur 1.5= 24-52mm). Donc, vendu pour acheter le 12-24 mm.
    Je possède aussi un Tokina 50-135 f2.8 que j’aime bien !
    Quand on part en West, toujours plaisant de pouvoir faire de la belle photo !!!
    Bonne photo !
    Claude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s